DATES

Du 6 au 27 mai 2023

Les mardis, jeudis et samedis à 19h

RELÂCHES

Le mardi 9 et jeudi 11 mai 2023

Durée : 1h10

TARIFS

1ère catégorie
25 €
2ème catégorie
20 €
3ème catégorie
15 €

BILLETTERIE

Sur place et par téléphone :
01 46 06 49 24
Du mardi au vendredi de 17h30 à 21h
Le samedi de 16h à 21h
Le dimanche de 13h à 17h

PRODUCTION

Fabrik. Cassiopée

CO-PRODUCTION

Espace 1789

ATTACHÉE DE PRESSE

Dominique Racle
dominiqueracle@agencedrc.com

 

DU 6 AU 27 MAI 2023

PORTRAITS DE FAMILLE

LES OUBLIÉS DE LA RÉVOLUTION FRANÇAISE

HORTENSE BELHÔTE

Conception Hortense Belhôte
Collaboration artistique en cours
Production, diffusion, administration Fabrik Cassiop
ée – Manon Crochemore & Manon Joly
Co-production Espace 1789

PORTRAITS DE FAMILLE : LES OUBLIÉS DE LA RÉVOLUTION FRANÇAISE

En partant du constat de ma propre histoire familiale, de ses discontinuités, déviances, adoptions, appropriations et autres indigestions coloniales, mon attention s’est penchée sur 1789 et la période révolutionnaire en tant que creuset des mythes fondateurs, avec une question simple : quels récits y puiser pour nourrir les veillées de mes futurs enfants ?

De proche en proche, comme on explore un album de famille, une galerie d’anti héros a vu le jour : la Dubarry, Zamor, St George, D’Eon, Thomas Alexandre Dumas, Jean Amilcar, Mme Royale, Madeleine, Marie Guillemine Benoist, Ourika et Claire de Duras… Certains connus, d’autres non, tous ont en commun de ne pas répondre aux critères de panthéonisation car trop monstrueux, trop nuls ou trop tristes. C’est à cette population du « Quatrième ordre » que nous voulons rendre hommage, non pour établir de nouvelles dévotions, mais pour éviter la sclérose d’un nationalisme amnésique.

Car si nos ancêtres les Français, les « Vrais », ceux des peintures, ceux du premier 14 juillet, étaient des noirs, des femmes émancipées et des personnes non-binaires, c’est tout le paradigme de l’altérité qui est à reconsidérer. Qui est alors à la marge et qui est au centre ? Sur quels sédiments repose notre socle commun ? Vivons-nous une époque aussi inédite que nous le pensons ? Et tendons l’oreille, car c’est de nous tous que l’on parle.

L’IDÉE

Enseignante d’histoire de l’art et comédienne, Hortense Belhôte travaille depuis plusieurs années un concept de conférences spectaculaires qui mêlent transmission de savoirs, dévoilement de l’intime et vidéo-projection.

L’objectif est de populariser des concepts pointus, pensés par des universitaires ou des minorités, de manière ludique et documentée, en bousculant les hiérarchies culturelles. On joue avec le plaisir de piéger notre propre culture avec ses interstices et ses petits « couac », dans une perspective volontiers féministe, queer et libertaire.

La conférence n’en demeure pas moins spectaculaire car la prise de parole est toujours vécue comme une aventure, une nécessité qui n’est pas sans conséquences sur l’oratrice. Les mots, les images et le corps racontent des histoires qui se répondent et finissent toujours par se rejoindre.

LES AUTRES CONFÉRENCES SPECTACULAIRES D’HORTENSE BELHÔTE

BIOGRAPHIE

▲ HORTENSE BELHÖTE

Hortense Belhôte est actrice, autrice et historienne de l’art. Elle est la créatrice de Merci de ne pas Toucher, une web série arte réalisée par Cécilia de Arce, qui décrypte les chef d’ouvres de l’art classique européen.

En tant que comédienne elle a joué pour le théâtre et le cinéma et a enseigné l’art dramatique dans des conservatoires parisiens. Elle a travaillé également sur des spectacles musicaux avec le chef d’orchestre Hacène Larbi (Les Nuits), le chorégraphe Mark Tompkins (Show Time ! a musical), le performeur Mathieu Grenier (#NALF l’opéra) et la comédienne Sarah Cohen-Hadria (Kissing Nodules). En danse contemporaine, elle est interprète depuis 2017 sur Footballeuses de Mickaël Phelippeau, dont la compagnie accueille désormais certaines de ses conférences spectaculaires.

Titulaire d’un Master 2 en histoire de l’art, elle a longtemps enseigné dans des écoles de design, de marché de l’art et des universités. A la croisée de ses pratiques, elle s’est créée une forme sur mesure : la conférence spectaculaire, dont le catalogue se déploie au fil des ans. Une histoire du foot féminin tourne depuis 2019 dans des lieux de spectacle et d’éducation ; en 2021 Histoires de Graffeuses voit le jour à la demande du Centre Dramatique National de Besançon ; en 2022 sont créées Performeureuses (une histoire de la performance en danse contemporaine) pour le Théâtre de Vanves, puis Et la marmotte ? (une approche historique et sociologique de la montagne) commande du Centre chorégraphique national de Grenoble, et 1664 (déboulonnage en règle de l’absolutisme de Louis XIV) au Centre National de la Danse.

Portraits de Famille – Les oubliés de la révolution française, s’inscrit dans cette vaste relecture patrimoniale au-delà des frontières des arts et des idées reçues.  

 

BIOGRAPHIE

▲ HORTENSE BELHÔTE

Hortense Belhôte est actrice, autrice et historienne de l’art. Elle est la créatrice de Merci de ne pas Toucher, une web série arte réalisée par Cécilia de Arce, qui décrypte les chef d’ouvres de l’art classique européen.

En tant que comédienne elle a joué pour le théâtre et le cinéma et a enseigné l’art dramatique dans des conservatoires parisiens. Elle a travaillé également sur des spectacles musicaux avec le chef d’orchestre Hacène Larbi (Les Nuits), le chorégraphe Mark Tompkins (Show Time ! a musical), le performeur Mathieu Grenier (#NALF l’opéra) et la comédienne Sarah Cohen-Hadria (Kissing Nodules). En danse contemporaine, elle est interprète depuis 2017 sur Footballeuses de Mickaël Phelippeau, dont la compagnie accueille désormais certaines de ses conférences spectaculaires.

Titulaire d’un Master 2 en histoire de l’art, elle a longtemps enseigné dans des écoles de design, de marché de l’art et des universités. A la croisée de ses pratiques, elle s’est créée une forme sur mesure : la conférence spectaculaire, dont le catalogue se déploie au fil des ans. Une histoire du foot féminin tourne depuis 2019 dans des lieux de spectacle et d’éducation ; en 2021 Histoires de Graffeuses voit le jour à la demande du Centre Dramatique National de Besançon ; en 2022 sont créées Performeureuses (une histoire de la performance en danse contemporaine) pour le Théâtre de Vanves, puis Et la marmotte ? (une approche historique et sociologique de la montagne) commande du Centre chorégraphique national de Grenoble, et 1664 (déboulonnage en règle de l’absolutisme de Louis XIV) au Centre National de la Danse.

Portraits de Famille – Les oubliés de la révolution française, s’inscrit dans cette vaste relecture patrimoniale au-delà des frontières des arts et des idées reçues.  

DATES

Du 6 au 27 mai 2023

Les mardis, jeudis et samedis à 19h

RELÂCHES

Le mardi 9 et jeudi 11 mai 2023

Durée : 1h10

TARIFS

1ère catégorie
25 €
2ème catégorie
20 €
3ème catégorie
15 €

BILLETTERIE

Sur place et par téléphone :
01 46 06 49 24
Du mardi au vendredi de 17h30 à 21h
Le samedi de 16h à 21h
Le dimanche de 13h à 17h

PRODUCTION

Fabrik. Cassiopée

CO-PRODUCTION

Espace 1789

ATTACHÉE DE PRESSE

Dominique Racle
dominiqueracle@agencedrc.com