DATES

Samedi 5 février 2022

Mercredi 16 mars 2022

Durée : 1h30

 

TARIFS

Catégorie 1 : 26€
Catégorie 2 : 21€
Catégorie 3 : 15€

 

BILLETTERIE

Sur place et par téléphone :
01 46 06 49 24
Du mardi au vendredi de 17h30 à 19h
Le samedi de 16h à 19h
Le dimanche de 13h à 17h

 

LE SAMEDI 5 FÉVRIER & LE MERCREDI 16 MARS 2022

SÉBASTIEN BIZEAU

Les Mots d’Électre

Texte et mise en scène : Sébastien Bizeau

Avec : Matthieu Le Goaster, Paul Martin, Maou Tulissi, Juliette Urvoy et Grégory Verdier

Lumière : Tristan Ligen

Durée : 1h30

RÉSUMÉ

Quinze ans après le suicide de son père, le chef du restaurant étoilé Argos, Electre est confrontée à la maladie de sa mère plongée dans le coma.

Animée par une haine pour sa mère qui la dévore, Electre veut convaincre le corps médical d’interrompre les soins, mais ses mots se heurtent aux paroles vides de sens de ses interlocuteurs.

Son frère Oreste, absorbé par l’écriture d’éléments de langage pour le ministre qu’il conseille, tente de convaincre sa sœur de renoncer à son entreprise.

Résolue à condamner leur mère au silence et à faire la lumière sur la mort de leur père, Electre enjoint à Oreste de l’aider à faire triompher la vérité – avec les armes d’aujourd’hui : les mots, ceux qui disent, qui révèlent, et parfois tuent.

Une adaptation du mythe d’Electre, mêlant la langue de Jean Giraudoux aux propos de dirigeants politiques actuels ou encore à la novlangue managériale contemporaine, qui interroge le langage.

Photographie : © Clément Pellerin

 

NOTE D’INTENTION

Le langage est aujourd’hui au cœur d’un paradoxe : omniprésent dans un monde que l’on dit marqué par l’« hyper communication », mais souvent impuissant à exprimer les faits et avoir une prise sur le réel. Eléments de langage en politique, novlangue managériale ou encore codes de communication sur les réseaux sociaux : le langage est devenu technique, et son usage tactique afin de maîtriser l’expression.

Comment dénoncer des faits sans les mots pour les dire, lorsque la recherche de synergies remplace le plan de licenciement, que le crime passionnel supplante le meurtre conjugal, ou encore que le péché de chair peut servir à qualifier des abus sexuels ?
Les mots sont devenus les armes du monde contemporain, pour révéler ou bien dissimuler la vérité. Ils ont remplacé les coups d’épée meurtriers des temps anciens et des tragédies antiques.

L’arène dans laquelle cette réflexion sur le langage vient se placer est Argos, le royaume où Jean Giraudoux avait situé l’intrigue d’Electre, et l’on retrouve Electre et sa volonté de venger la mort de son père, son frère Oreste tenté d’échapper à cette destinée, ainsi que leur mère Clytemnestre et Egisthe bientôt confrontés aux mots qui révèleront la vérité.
En mêlant la langue de Jean Giraudoux à une écriture contemporaine, il s’agit ainsi de montrer comment, selon les mots d’Albert Camus, mal nommer les choses revient à ajouter au malheur du monde.

Sébastien Bizeau

DATE

Le samedi 5 février 2022

Durée : 1h30

TARIFS

Catégorie 1 : 26€
Catégorie 2 : 21€
Catégorie 3 : 15€

BILLETTERIE

Sur place et par téléphone :
01 46 06 49 24
Du mardi au vendredi de 17h30 à 19h
Le samedi de 16h à 19h
Le dimanche de 13h à 17h